Le nouveau stade d’Oran de 40.000 places sera doté d’une gazonnière d’une superficie d’un hectare, dont les travaux seront bientôt lancés, a-t-on appris auprès de l’entreprise réalisatrice de la pelouse hybride de cet équipement sportif, comme le révèle l’APS.

« L’achèvement de la gazonnière permettra à l’Algérie de devenir le premier pays africain à effectuer des opérations de « placage et déplacage », a indiqué à l’APS, le directeur de l’entreprise concernée, Farid Bousaad.

« Si on disposait déjà d’une gazonnière au niveau de ce stade, on n’aurait pas besoin de deux mois pour procéder à la rénovation de la pelouse. Une telle opération nécessite un travail d’une semaine dans les stades modernes un peu partout dans le monde. Elle se fait d’une manière périodique à l’issue de chaque saison footballistique », a-t-il poursuivi.

« Il s’agit d’une opération ordinaire et routinière qui se fait dans tous les stades modernes, sauf qu’au niveau de ce stade, l’absence d’une gazonnière oblige à une opération de régénération de l’herbe qui prend environ deux mois », a encore expliqué M. Bousaad. » a ajouté le site spécialisé Algérien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here