Selon footafrique, le président de la FAF, Charaf-Eddine Amara, en déplacement privé à l’étranger depuis une semaine, qui a annoncé l’annulation d’une réunion capitale du Bureau fédéral depuis l’étranger, est en colère. Selon plusieurs indiscrétions le président de la FAF n’a pas du tout apprécié la réunion de six des membres de son Bureau fédéral à Dely Ibrahim, mardi. Une réunion perçue comme un défi et un empiétement sur ses prérogatives du président, notamment lorsqu’il a été question de protéger la sélection nationale de Djamel Belmadi. Un point en rapport avec le manque de trésorerie à la FAF et la crainte des membres du BF de voir ce volet impacter l’équipe A, à quelques jours d’échéance aussi importante qu’une double confrontation pour les qualifications à la Coupe du monde, Qatar 2022. Rentré à Alger, mercredi après-midi, le président de la FAF a promis à certains de ses proches de régler ça immédiatement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here