Selon fennecfootball, lancien joueur de la sélection Algérienne, Lakhdar Belloumi ainsi que l’ancien sélectionneur Nasser Sandjack se sont exprimés sur Andy Delort.

Voici les mots de Lakhdar Belloumi :

“Je suis étonné, car Delort avait plusieurs fois montré son attachement à la sélection algérienne. Il semblait toujours content d’être convoqué. Et là, il décide de ne plus venir, alors qu’il y a la CAN dans trois mois. C’est surprenant. Il a fait un choix, il est libre, c’est à lui de l’assumer”, déclare Lakhdar Belloumi. “Je pense quand même qu’il a été influencé par son nouveau club. Delort vient d’arriver à Nice, où il y a beaucoup de concurrence en attaque. Il a fait le choix de privilégier sa nouvelle équipe, il faut respecter cela”, a-t-il ajouté. “Ok, Delort est un très bon joueur, il l’a prouvé à Montpellier et il continue à le faire à Nice. Mais avec la sélection, il n’est pas titulaire indiscutable. Je ne m’inquiète pas pour Belmadi, qui dispose d’un choix assez important dans le secteur offensif”

Pour sa part, Nacer Sadjak estime que Delort ne se sentait peut-être pas indispensable. “Delort a fait un choix fort et à mon avis, il ne l’aurait pas fait s’il jouait encore à Montpellier. Aujourd’hui, il est à Nice, dans un club d’une autre envergure. En partant à la CAN, une compétition placée en janvier, donc au mauvais moment, il savait qu’il partirait plus d’un mois avec l’Algérie, et qu’en revenant à Nice, il pouvait ne pas retrouver sa place. Si la CAN avait eu lieu en juin, je ne pense pas qu’il aurait pris cette décision. Et puis, peut-être qu’il ne se sentait pas indispensable en sélection”, intervient l’ancien coach des Fennecs et de la JS Kabylie. “À mon avis, tant que Belmadi sera là, c’est fini pour lui”, déclare-t-il. “C’est dommage pour lui, car il risque de rater cet événement, mais c’est aussi dommage pour la sélection, privée d’un très bon joueur, même si Delort, dans l’esprit de Belmadi, n’était pas un premier choix”, conclut Sandjak.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here