Un chroniqueur de l’émission l’équipe s’exprime : « Delort n’est pas un Algérien de souche »

Selon football365, le chroniqueur de l’émission « L’Équipe du Soir », Giovanni Castaldi  a recontextualisé cette affaire pour justifier la colère de Djamel Belmadi. « Dans le dossier Delort, on ne peut pas parler de ça sans parler de ce qui s’est passé avant. Il faut rappeler qu’Andy Delort il est naturalisé algérien. Il y a déjà toute cette histoire-là où à la base Andy Delort il est français, il arrive très tard en sélection algérienne, il vient pour le sacre de la CAN. Donc par rapport à ça, déjà, c’est quelqu’un qui a dû se faire accepter par la sélection algérienne. Et qu’un joueur qui est devenu algérien entre guillemets, sur le côté papier – ce n’est pas un Algérien pure souche comme l’est par exemple Slamini qui est extrêmement respecté en Algérie -, qu’un garçon à qui on a ouvert les portes de la sélection algérienne, parce qu’il veut réussir dans son club dise : ‘je mets entre parenthèses la sélection’, ça pour le peuple algérien, ce n’est pas acceptable !.