Selon football365, , le FC Nouadhibou en déplacement en Algérie a commencé par de longues heures de galère.  Arrivés jeudi à Alger, les joueurs et le staff du club ont été retenus plus de trois heures dans l’aéroport par les autorités locales. Cette longue rétention terminée, les Mauritaniens ont encore dû prendre leur mal en patience. « Après avoir passé plus de trois heures dans l’aeroport d’Alger, l’équipe [a été] retenue plus de 45 minutes dans un bus devant l’avion portes et fenêtres fermées. » Ces contretemps ont conduit le club, dirigé par le Comorien Amir Abdou, à annuler la séance d’entraînement prévue dans la soirée. C’est après 10 heures de voyage que l’équipe a pu gagner Sétif, où elle affronte dimanche l’Entente, dans le cadre du second tour préliminaire retour de Ligue des Champions, nantie d’un avantage de deux buts (aller : 3-1) ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here