Selon OnzeMondial, la JS Kabylie est plongée dans une drôle de situation ! Hier, Yazid Yarichène, le président du club de Ligue 1 algérienne, annonçait la rupture à l’amiable du contrat de son entraîneur, Henri Stambouli (60 ans). Pourtant, le technicien français a continué de diriger l’entraînement ce mardi.

« personne de la direction du club ne m’a appelé »

Dans un entretien pour DZ Foot, l’ancien sélectionneur du Mali (2003-2004) a donné sa version des faits :  » Depuis hier, personne de la direction du club ne m’a appelé. Je suis encore le coach de cette équipe et j’ai d’ailleurs dirigé normalement les deux séances d’entraînement du jour… Je trouve ça dommage qu’on étale ça dans la presse alors que rien n’est fait. Je n’ai pas été choisi par le nouveau président, donc je comprends son choix de se séparer de moi. Mais il faut faire les choses proprement. On doit discuter de ça entre hommes, les yeux dans les yeux. « 

En attendant la fin de cet imbroglio, DZ Foot précise que Mounir Dob assurera l’intérim sur le banc de la JS Kabylie, en attendant l’annonce du successeur d’Henri Stambouli.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here