Selon « allez paillade »,Rani Assaf, président du Nîmes Olympique, s’est entretenu ce matin dans les colonnes du Midi Libre. Il s’est exprime sur le possible départ de son joueur, Zinédine Ferhat:

Un transfert, c’est un alignement de trois planètes: un club qui vend, un qui achète et un joueur qui veut partir. Je pense que Ferhat s’est fermé trop de portes, notamment en Espagne. Le marché a été moins actif avec le Covid, Mediapro… On n’a eu qu’une seule offre, insuffisante, de Strasbourg (3,25 M€). Montpellier a voulu le récupérer le dernier jour gratuitement avec juste un pourcentage à la revente! Tout le monde est perdant. Aujourd’hui, il est salarié de NO. À lui de se comporter de manière professionnelle. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here