Selon LibertéAlgérie, le sélectionneur Algérien, Djamel Belmadi s’est exprimé dès son arrivée à Alger. « Cen’était pas prévu de rentrer plus tôt au pays. Il y a un bilan à faire. Il faudra relever la tête rapidement. Je ne suis pas un carriériste, on travaille pour le pays. Je suis venu avec un objectif de rendre fier mon peuple, on a réussi à le faire. Ce n’est pas ces deux derniers matchs qui vont nous faire douter et ne plus se relever. Il va falloir montrer qu’on est capable de se relever, qu’on n’est pas mort, d’autant qu’on a un objectif qui s’approche”, a-t-il ajouté.

Et d’enchaîner : “Aujourd’hui, il ne faut pas dire qu’il faut changer et tout revoir, même s’il y a des choses à corriger. Je parle notamment de notre attaque, qui a manqué d’efficacité. Ce n’est même pas un attaquant qui a marqué le seul but du tournoi. Ce sont de gros signes. Il ne faut pas tout remettre en question, ce serait une grosse erreur. Nous avons cette fâcheuse habitude d’aller chercher les coupables, ce n’est pas de cette manière que ça fonctionne.” Belmadi a affirmé l’importance de se remettre au travail et de  préparer déjà la double confrontation des barrages de la coupe du monde, 2022, prévue en mars prochain.

“Je vais me remettre au travail dès demain ou après-demain, il va falloir respirer un peu. Cet échec a un vrai impact sur nous, sur moi particulièrement. Je vais me remettre en question, ré-analyser les choses. Il y a des choses qui ont marché depuis trois ans, ça ne peut pas disparaître du jour au lendemain.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here