Selon Lebuteur, la désignation de Joshua Bondo suscite l’interrogation et l’appréhension des algériens sachant qu’il s’agit de cet même arbitre qui avait dirigé le match défavorable des Verts lors du match aller de la phase des groupes joué à Marrakech face au Burkina Faso. Rappelons que Bondo avait fermé les yeux sur plusieurs agressions sur les joueurs algériens, se permettant même de ne pas siffler un pénalty flagrant sur une faute  plus qu’évidente commise sur Riyad Mahrez en fin de rencontre soldée pour rappel,  sur une score nul d’un  but partout.  Après s’être abstenu d’intervenir sur une agression caractérisée subie par Ramy Bensebaini. Sans  parler de son arbitrage vicieux et provocateur qui a fini par énerver les joueurs algériens selon ce qu’on a pu voir sur le terrain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here