CAM-ALG: Le test PCR, l’arme tant redoutée des Camerounais

Beaucoup sélections avaient protesté contre des irrégularités dans la réalisation des tests PCR anti-Covid-19 pendant la CAN 2022 au Cameroun. Certaines s’étaient retrouvées avec la moitié de leur effectif positif avec comme exemple les Comores, qui ont dû disputer les huitièmes de finale sans la moitié de l’équipe et sans gardien de buts.
Éspérons que les Algériens ne risquent pas une manœuvre de la fédération camerounaise de football. Selon AfricaFootUnited,  si les joueurs algériens font le contrôle en terre camerounaise, une manipulation n’est pas exclue pour mettre hors-course les joueurs les cadres de la sélection.
Si les tests sont réalisés en Guinée Equatoriale, seront-ils acceptés par les autorités camerounaises ? Logiquement oui car les standards internationaux prévoient qu’ils soient effectués 48, voire 72 heures avant d’entrer dans le pays. Les Algériens ont intérêt à être vigilants. Djamel Belmadi et son staff sont pertinemment conscients et convaincus que la première bataille psychologique se jouera au niveau des tests.