Selon dzfoot, Abdelhakim Serrar a évoqué sa défaite aux élections présidentielles de la FAF dans une déclaration à l’APS

« Aujourd’hui, il n’y a pas eu de perdant. Au contraire, il n’y a eu que des gagnants, a-t-il confié. En tout cas, moi, je n’ai pas l’impression d’avoir perdu. C’est le football national tout entier qui a gagné, en ayant un nouveau président de la Fédération. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here