Le latéral gauche du Paradou AC Hamza Mouali décolle enfin en ce début de semaine pour la France, ceci afin de rejoindre son club de Ligue 2 de Laval (où évolue également Naidji). Cependant on peut se poser cette question, car ce n’est pas la première fois pour un joueur algérien, de ces départs tardifs. Le club français a déjà disputé deux rencontres de championnat, il faudra donc plus de temps pour être au niveau physique sans oublier l’adaptation à un nouveau pays. Pourquoi lâche t’on aussi tardivement nos jeunes ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here