Alors que l’équipe nationale U17 se prépare à disputer le dernier carré de la Coupe Arabe face à l’Arabie Saoudite, son sélectionneur Arezki Remmane revenait sur la qualification en 1/2 finale contre la Tunisie expliquant « qu’à cet âge de pleine croissance, c’est très difficile d’exiger plus de la part des joueurs. Ils n’ont que rarement tenu le coup face à une équipe qui a eu une croissance précoce et dont la force physique est plus avantageuse. Et c’est là où mes joueurs ont pêché puisqu’ils n’ont pas pu développer leur jeu habituel ».

Remmane indiquera que les tunisiens « ont su absorber notre énergie et notre force mentale par cette attitude. Ils ont joué sur notre moral. Nous avons prévenu nos joueurs mais, le fait est là. Chaque match a ses vérités, aujourd’hui nous sommes qualifiés sans développer du jeu, l’état du terrain ne nous le permettait pas. Mes joueurs ont beaucoup appris, surtout de garder la tête froide comme ils l’ont fait lors de la séance des tirs au but. Dans ce genre de compétition, chaque match, chaque adversaire te permet d’apprendre beaucoup de choses. C’est ce qui est également recherché ».

Au sujet de la 1/2 finale de lundi contre l’Arabie Saoudite et l’objectif concernant cette rencontre, le sélectionneur se montre motivé : « On veut prolonger notre séjour à Oran pour que l’équipe puisse gagner au moins un autre match international, voire deux ! »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here