Si on peut avoir certains avantages en étant connu dans le pays grâce à son nom et ainsi être proche de clubs de football, cela n’a pas été le cas cette fois pour le père du joueur Youcef Belaïli. S’étant déplacé du côté de Relizane, ce dernier a tenté de forcer les dirigeants à faire signer son fils avant la clôture du mercato estival. Mais malgré la pression exercée par celui-ci rien n’y fit pour parapher un potentiel contrat, le clan Belaili sera renvoyé du bureau par les responsables du RCR. Nul n’est prophète en son pays !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here