Selon dzfoot, depuis son élimination lors des barrages de la dernière CAN face au vainqueur de la compétition l’Afrique du Sud. Il n’y a plus de nouvelles de la sélection féminine Algérienne de Football. En effet, la selectionneuse Radia Fertoul s’est retirée et depuis c’est le silence radio, plus aucun projet plus aucun événement pour cette sélection qui compte pas mal de joueuses evoluants en France.

Selon la même source, depuis, aucun match, ni officiel, ni amical, n’a été disputé, ni aucun stage organisé et cinq dates Fifa non-exploitées. Cette situation a entraîné automatiquement à la perte de positions dans le classement mondial, passant de la 79e à la 80e, face aux nations compétitives qui disputent au moins un match par trêve internationale.

Il faut dire que l’activité du football féminin en Algérie est à l’arrêt depuis le départ d’Ameur Chafik, ancien Directeur technique national, « il n’y a plus de football féminin, nous dira même le secrétaire général de la FAF, Mounir Debichi. « Tout sera relancé après l’installation du nouveau DTN (annoncé pour la mi-décembre, ndlr) ». Nous espérons vraiment que le nouveau président de la FAF, Mr Djihad Zefizef va prendre les choses en mains d’ici peu car c’est vraiment dommage d’avoir de gros talents en France et qui n’ont pas la chance d’évoluer avec leurs équipes nationales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here