Selon BeinSports, la  Tunisie esr dans le viseur de la FIFA à un peu moins d’un mois du Mondial. C’est ce vendredi 28 octobre que prend fin l’ultimatum adressé par la instance Fédérale mondiale à la Fédération tunisienne de football (FTF). Objet du courroux de l’instance internationale, l’ingérence des autorités du pays dans les affaires du football.

 

« Il a été porté à notre connaissance que les autorités étatiques sembleraient vouloir s’immiscer dans les affaires et la gestion de la FTF, notamment en envisageant la dissolution du bureau fédéral… Les associations membres de la FIFA sont statutairement tenues de gérer leurs affaires de manière indépendante et sans influence de tiers », lit-on dans un courrier daté du 24 octobre et adressé au président de la Fédération tunisienne de football, Wadii Jarii.

En juin dernier, alors en plein conflit avec les clubs de l’ES Hammam Sousse et de l’ES Metlaoui, la FTF avait vu le gouvernement intervenir, en critiquant sa gestion du dossier. « Nous n’allons pas tolérer le laxisme des responsables du football tunisien dans une telle situation. Nous pouvons aller jusqu’à la dissolution du bureau fédéral, en toute légalité », avait expliqué un porte-parole du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).

La FTF a jusqu’à ce jour, minuit, pour fournir à la FIFA des explications sur cet état de fait, sous peine exclure la participation des sélections et clubs du pays à toutes les compétitions régionales et internationales. Pas la meilleure manière de susciter la sérénité à moins de quatre semaines du Mondial, qui verra les Aigles de Carthage jouer leur sixième phase finale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here