Le président de la FécaFoot, Samuel Eto’o  a justifié son coup de sang au harcèlement continue qu’il dit subir lui et de nombreux supporters camerounais présents au Qatar, à cause du scénario du match de barrage entre l’Algérie et le Cameroun au mois de mars dernier.

« Je suis la cible d’insultes et d’allégation de tricherie sans aucun fondement » dit-il, tout en demandant aux autorités algériennes de réagir, « Je demande aux autorités algériennes et à la fédération soeur de prendre leurs résponsabilités pour mettre un terme à ce climat délétère avant q’un drame plus grave ne se produise. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here