Le directeur sportif de l’AC Ajaccio, Yohan Cavalli, s’est exprimé et a encensé l’international algérien Youcef Belaili tout fraîchement arrivé en Corse avec déjà de très bonnes statistiques. Voici ses mots : « Je l’avais déjà dit. Je n’ai pas découvert Belaili à travers ses histoires extra-sportives. Cela faisait deux ans que je le suivais et je pensais réellement qu’il avait sauvé Brest à lui seul la saison dernière. Nous étions de notre côté en besoin de talent, sans dénigrer les autres joueurs, pour parvenir à notre maintien. Il y a eu un gros travail en préambule, mais aussi ici lors de son arrivée. C’est quelqu’un qui a besoin d’affection, d’attache. C’est le genre de joueur qu’il ne faut pas laisser errer même si c’est souvent la solution de facilité dans les clubs. En prenant Youcef, il fallait être là pour lui. C’est quelqu’un d’introverti. Mais vous pouvez demander aux autres joueurs : il est beaucoup aimé dans le groupe. C’est donc effectivement une satisfaction d’autant plus qu’il a été de suite efficace”,a déclaré le directeur sportif de l’AC Ajaccio à son sujet.

“Non seulement il s’est très bien intégré dans le groupe, mais la plus grosse surprise a été de voir un joueur très à l’écoute de notre aspect tactique. Ce genre de joueur, d’artiste, n’est pas souvent voué à cela. Nous avons donc découvert au contraire quelqu’un de très impliqué de ce côté-là. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here