L’arbitre mexicain Carlos Ramos qui a arbitré la demi-finale de Coupe du monde entre la France et le Maroc, mercredi soir, fait jaser à travers le Royaume pour ses décisions contestables. En particulier cette situation dans la surface des Bleus, quand Théo Hernandez glisse et heurte Sofiane Boufal. Ce dernier reçoit un carton jaune, au grand dam de ses coéquipiers et de leur staff, qui réclament un penalty. La VAR n’interviendra pas, jugeant donc que l’arbitre n’avait pas commis d’erreur manifeste.

Selon Sports.orange, ajoutée à une autre situation, jugée litigieuse, sur Selim Amallah, ce fait de match a poussé la Fédération royale marocaine de football à déposer une réclamation officielle auprès de la FIFA. « La FRMF a adressé une correspondance à l’instance compétente dans laquelle elle revient sur les situations arbitrales ayant privé la sélection marocaine de deux penalties incontestables de l’avis de plusieurs spécialistes de l’arbitrage. La FRMF a fait part également de son grand étonnement que le dispositif de l’Assistance Vidéo à l’Arbitrage (VAR) n’a pas réagi à ces situations arbitrale », peut-on n dans un communiqué envoyé aux médias. Une réclamation pour le principe qui n’a aucune chance d’aboutir, en fonction de la jurisprudence de la FIFA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here