Selon Karim Djaziri, Benzema « aurait pu être apte à partir des [huitièmes de finale] pour au moins être sur le banc« , c’est-à-dire le dimanche 4 décembre, jour où la France a battu la Pologne (3-1). Des images de radios effectuées par KB9 à l’hôpital Aspetar de Doha indiquent, selon lui, qu’il n’y a pas eu de véritable blessure. L’ancien agent du joueur madrilène affirme « avoir consulté trois spécialistes qui confirment le diagnostic » et interpelle le staff de l’Equipe de France : « Pourquoi lui avoir demandé de partir si vite ? »Selon lui, le médecin des Bleus Franck Le Gall a précipité son diagnostic final alors qu’il aurait dû attendre encore trois jours pour confirmer le premier diagnostic. Par ailleurs, Benzema a pris part à un match amical avec le Real Madrid le 15 décembre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here