Selon Afrikfoot, la plaignante est une officielle marocaine qui aurait demandé un all-access pass au Béninois Sohounde Peperipé, officier média de la CAF, et ce dernier lui aurait dit de passer directement le récupérer à sa chambre d’hôtel, prétexte dont l’agresseur aurait profité pour tendre un piège à sa victime supposée et l’agresser sexuellement. S’appuyant sur le témoignage de plusieurs autres femmes, la CAF a donc décidé de sévir en infligeant une interdiction d’exercer pendant 5 ans à Peperipé. Cependant l’officier de la CAF a déjà quitté l’Algérie pour le Bénin bien avant que l’instance Africaine ne parle de l’affaire. Est ce que la CAF aurait décidé de couvrir l’affaire ?.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here