Le PSG s’intéresse fortement à un international algérien

Le PSG s’intéresse fortement à l’international algérien Rayan Aït Nouri. Selon plusieurs sources, le club français suivrait de très près les prestations du Fennec. 

Les prestations XXL du latéral gauche algérien des Wolverhampton Wanderers, Rayan Aït Nouri, affolent les écuries de football en Europe, particulièrement en Angleterre où il évolue depuis quelques années. Au moins trois cadors de la Premier League convoiteraient l’Algérien, selon des indiscrétions qui affirment que même la Juventus de Turin se serait joint à la « meute » pour s’offrir les services d’Aït Nouri.

Et si l’on se fie aux informations qui circulent ça et là sur le défenseur international algérien, c’est loin d’être fini avec les convoitises puisque Rayan Aït Nouri, 22 ans, continue à briller en club et même en équipe d’Algérie où il enregistre des performances de haut niveau, avec une marge de progression énorme. Ce n’est donc pas seulement en Angleterre et en Italie qu’on lorgne du côté de l’Algérien, mais aussi du côté de la Ligue 1 Uber Eats.

Aït Nouri dans le viseur du PSG

En effet, selon certains européens, notamment italiens, Rayan Aït Nouri intéresse vivement le Paris Saint-Germain (PSG) le leader actuel de la Ligue 1 Uber Eats. Les Parisiens insisteraient pour recruter l’international algérien, dès le mercato d’hiver de ce mois de janvier. Selon le média italien, Tutto Mercato Web (TMW), l’agent d’Aït Nouri, Jorge Mendes, est proche du club parisien, et cette proximité pourrait faciliter la transaction.

Mais il faut dire que la réaction des supporters algériens ne s’est pas faite attendre. C’est une invasion de commentaires qui a suivi la publication de cette information, exhortant Rayan Aït Nouri à rester en Premier League ou aller jouer en Serie A. « Surtout pas la France » semblent dire en chœur les Algériens sur les réseaux sociaux qui rappellent l’affaire de la cabale contre Youcef Atal à Nice pour dissuader le latéral gauche des Wolves de rejoindre le championnat français.