L’Algérien Rayan Aït Nouri affole l’Europe

Après avoir été marginalisé par son ancien coach, le latéral gauche des Wolverhampton Wanderers, l’Algérien Rayan Aït Nouri dispose de plus de temps de jeu qui lui permet de briller avec son club. Ses prestations XXL en Premier League n’ont pas manqué de le faire émerger et de le faire remarquer par de nombreux cadors.

En effet, des informations non encore confirmées de façon officielle affirment que le défenseur international algérien, Rayan Aït Nouri, est convoité par plusieurs écuries dont les dirigeants sont séduits par ses prestations avec les Wolves, particulièrement ses escapades offensives qui font de lui un défenseur d’une grande utilité pour l’attaque de son équipe.

Ce n’est pas vraiment pour rien que l’un des plus grands clubs de l’histoire de la Premier League s’intéresse à lui en ce moment. Il s’agit de Liverpool FC qui serait très intéressé par le profil de l’international algérien, selon des médias anglais qui ont évoqué la question au début du mois de novembre.

Aït Nouri dans le viseur de plusieurs cadors européens

Mais les dirigeants des Reds ne sont pas seuls à convoiter Rayan Aït Nouri, y compris parmi les clubs de Premier League. En effet, des informations en provenance d’Angleterre font savoir que le club de Chelsea, en difficulté depuis au moins deux saisons, lorgne du côté du latéral des Fennecs. Les mêmes informations annoncent aussi l’intérêt de l’ancien club de Riyad Mahrez, Manchester City. En somme, l’un des trois cadors de la Premier League pourrait bientôt être le point de chute de Rayan Aït Nouri.

Il faut dire que l’intérêt pour l’international algérien ne se trouve pas uniquement en Angleterre. Des journalistes italiens n’ont pas manqué d’évoquer l’intérêt de la Juventus pour Rayan Aït Nouri, alors que des médias français ont parlé de l’intérêt d’au moins trois clubs de Ligue 1 Uber Eats. L’OGC Nice en premier, suivi de l’Olympique de Marseille et, plus récemment, du Paris Saint-Germain.

Acheté à 11 millions quand il était à Angers, les dirigeants des Wolverhampton Wanderers ne semblent pas prêts de lâcher l’international algérien. Du moins pour l’instant et surtout pas pour une somme dérisoire. Ils savent cependant qu’ils ne peuvent pas aller à l’encontre de sa volonté, lui qui serait tenté par une aventure avec les Reds de Jürgen Klopp. Alors ils auraient décidé de fixer leur prix, avec une volonté de montrer qu’ils ne sont pas prêts à le brader.