Baghdad Bounedjah refuse « un salaire de débutant » proposé en Europe

L’attaquant international algérien du club qatari d’Al Sadd, Baghdad Bounedjah, aurait pu jouer en Europe dès 2018, mais les discussions autour de son transfert depuis Al Sadd n’a pas fonctionné. Et visiblement, c’est l’avant-centre des Fennecs qui a rejeté au moins deux offres faites par deux clubs, l’un anglais et l’autre français, comme le fait savoir lui-même dans une déclaration à la presse.

En effet, le buteur d’Al Sadd a affirmé qu’il avait reçu plusieurs offres, dont au moins deux des plus sérieux. Mais le volet financier n’a pas favoriser la conclusion d’un accord. « J’ai reçu plusieurs offres et j’étais proche de signer en Europe, mais des obstacles financiers ont entravé la conclusion des accords », a fait savoir Baghdad Bounedjah qui a souligné qu’il avait rejeté les offres, en raison notamment des salaires proposés.

« En tant que joueur international, on ne peut pas me proposer un salaire de joueur débutant », a-t-il estimé, précisant que le club français de l’Olympique de Marseille et le club anglais de Leicester City font partie des clubs qui l’ont contacté et émis le vœu de s’offrir ses services. Mais leurs offres financières n’étaient pas à la hauteur des espérances de l’attaquant international algérien.

Il est clair qu’avec son statut de joueur international et les statistiques qu’il arborait à l’époque des faits, soit en 2018, il y avait de quoi exiger un minimum. En effet, durant la saison 2018, Baghdad Bounedjah a inscrit un total de 57 buts dans 38 matchs joués, soit un taux de 1,5 but par match. Pour l’Algérien, c’était suffisant pour ne pas accepter d’être des offres à tout prix, y compris de la part de grands clubs européens. Surtout que ses prestations se sont poursuivies jusqu’à ce jour, notamment en Ligue des champions d’Asie (AFC) où ses statistiques parlent pour lui.