L’OGC Nice a définitivement tranché pour l’avenir de Youcef Atal

Le feuilleton du défenseur international algérien de l’OGC Nice, Youcef Atal, va bientôt connaître son épilogue. Au plus tard, le 18 décembre avec la tenue de son procès au tribunal de Nice, dans le sud de la France. Ceci pour le côté judiciaire, parce que pour le volet sportif, les choses semblent tranchées du côté de la direction du club niçois, au même titre que du côté du joueur algérien.

Voilà, sportivement, le divorce est bel et bien consommé entre le latéral droit algérien, Youcef Atal, et son club de l’OGC Nice, et ce, suite à l’affaire de la vidéo partagée par le joueur en soutien à la Palestine. Une vidéo controversée, certes, mais qui a pris des proportions insoupçonnées alors que le fils de Boghni, en Kabylie, l’avait supprimée et avait même présenté ses excuses. Le Gym l’a suspendu jusqu’à nouvel ordre avant que la LFP lui inflige une sanction de 7 matchs de suspension.

Atal à Nice, c’est bien terminé

Mais après sa mise sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction du tribunal de Nice et à mesure que la date de son procès approche, la direction de Nice a prix la décision de se séparer de Youcef Atal, dès le mercato de janvier. C’est ce que rapporte le journal régional Nice Matin qui affirme que le Gym souhaite vendre le défenseur algérien à tout prix cet hiver.

Atal vers l’Arabie Saoudite

Il faut dire que pour Youcef Atal, la décision de quitter Nice, et même la France, a été prise, il y a un certain temps déjà. Ses agents lui cherchent déjà un club où il évoluera dès le mois de janvier. D’ailleurs, des rumeurs insistantes l’annoncent du côté d’Al Ahli de Djeddah où évolue déjà la star algérienne Riyad Mahrez. De quoi algérianiser tout le couloir droit du club saoudien. Mais cela reste une information à confirmer puisqu’elle n’est pas encore officielle.