Les nouvelles accusations accablantes de Derradji contre Belmadi

Djamel Belmadi est encore une fois attaqué par le célèbre journaliste algérien Hafid Derradji. Ce dernier a révélé que le sélectionneur n’a absolument aucun objectif dans son contrat. 

A un peu plus d’un mois du coup d’envoi de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023) à laquelle l’équipe d’Algérie va participer, le sélectionneur national Djamel Belmadi continue à subir des critiques, même si elles ne sont pas aussi fréquentes qu’avant. Cette fois, c’est le célèbre journaliste algérien de BeIN Sports, Hafid Derradji qui est revenu à la charge, et ce, lors d’un space animé sur le réseau social X (anciennement Twitter).

En effet, lors de cette « rencontre virtuelle » entre des journalistes, des supporters et leurs invités, l’équipe d’Algérie a été traitée sous tous ses aspects, y compris la situation contractuelle de Djamel Belmadi. Une situation mise à jour à la fin de l’année 2022, à l’expiration de son contrat initial signé en 2018 et qui a été « entaché » par les deux déroutes des Fennecs enregistrées lors de la CAN 2022 au Cameroun et lors du match barrage des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

 » Belmadi n’a pas d’objectifs »

Hafid Derradji a, entre autres, évoqué le contrat du sélectionneur national pour dire qu’il comptait aucun objectif. « Djamel Belmadi n’a aucun objectif dans son contrat, et ce n’est pas normal. Chaque entraîneur doit avoir des objectifs dans un contrat », a indiqué le journaliste commentateur de la chaîne qatarie. Dans cette situation, « personne ne peut virer Djamel Belmadi. Il partira de lui même ou il ne partira pas », a-t-il conclu sur la base du contrat officiel signé par la Fédération algérienne de football (FAF) et le sélectionneur national.

En fait, au renouvellement du contrat de Djamel Belmadi, beaucoup d’informations ont circulé sans qu’elles ne soient totalement confirmées ou infirmées, notamment les objectifs qui lui ont été assignés. A l’époque, l’information qui a circulé faisait état de trois objectifs clairs, soit la demi-finale en CAN 2023, une demi-finale en CAN 2025 et une qualification à la Coupe du monde 2026. La question qui se pose sur ce point, c’est si ces objectifs sont contenus dans le contrat de Djamel Belmadi. Et visiblement, pour Hafid Derradji, ce n’est pas le cas.