Amoura encore buteur, mais quitte le terrain très agacé (VIDÉO)

Les footballeurs algériens évoluant en Europe, notamment les internationaux, ont des destins différents. Certains n’ont pas joué avec leurs clubs alors que d’autres sont entrés en cours de jeu. D’autres encore ont eu la chance d’être titularisés par leurs entraîneurs, comme c’est le cas du tonitruant Mohamed Amine Amoura qui a de nouveau brillé avec son club de l’Union Saint-Gilloise qui recevait le Cercle Bruges pour le compte de la 16e journée de la Jupiler Pro League.

En effet, l’attaquant international algérien de l’Union Saint-Gilloise a de nouveau fait parler de lui, ce dimanche 3 décembre, à la réception des Flamands du Cercle Bruges. Mohamed Amine Amoura qui a énormément progressé depuis qu’il a rejoint le FC Lugano (Suisse) et particulièrement l’Union Saint-Gilloise, n’a pas manqué de malmener la défense brugeoise, avec à la clé, un joli but.

L’Algérie a frappé encore en Belgique. Il a inscrit son 9e but en Jupiler Pro League face à l’équipe du Cercle Bruges. En fait, en recevant les Brugeois et en remportant les trois points de la victoire (2-1), les Saint-Gillois ont creusé l’écart devant leurs poursuivants d’Anderlecht, 5 points les séparant désormais. Et Mohamed Amine Amoura a profité d’une belle passe en profondeur pour user de la vitesse devant un défenseur, avant de frapper fort sur le côté et directement dans les filets adverses.

 

 

C’était à la 27e minute de jeu et quatre minutes plus tard, son coéquipier Gustave Nilsson a aggravé le score avant que Ahoueke Steeve Kevin Denkey ne réduise la marque à la 33e minute de jeu. Soit, trois buts en six minutes. Mais le fils de Aïn El Fouara a inscrit un but assassin, malheureusement l’arbitre a sifflé le hors-jeu. Il va tout de même continuer à écrire l’histoire de l’Union Saint-Gilloise et du championnat de Belgique.

Amoura quitte le terrain agacé

La soirée de Mohamed Amoura n’a toutefois pas été parfaite. Remplacé par son entraîneur, l’attaquant a affiché des signes d’agacement. Il a quitté le terrain pour se diriger directement au vestiaire, sans saluer son coech ni ses coéquipiers.