Bennacer à la CAN, coup de tonnerre en vue ?

L’international algérien Ismaïl Bennacer a récemment partagé un message intrigant lors d’une entrevue avec la chaîne italienne Sky. Bien qu’il espère participer à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), il souligne que sa préparation dépend de sa pleine forme.

Alors que tous les supporteurs algériens attendaient son retour à la compétition pour être prêt pour la Coupe d’Afrique des Nations, Bennacer ne semble pas certain d’y participer. « Je parlerai prochainement avec Djamel Belmadi. Si je ne suis pas prêt à 100% d’ici le début de la Coupe d’Afrique des nations, je préférerais céder ma place à un joueur plus préparé que moi, » a-t-il déclaré.

Le message intrigant du milieu de terrain de l’AC Milan jette un doute sur sa participation à la CAN 2024. « Je veux d’abord retrouver le rythme nécessaire, puis nous verrons si je suis prêt pour la phase finale. Le sélectionneur national prendra la décision. Pour ma part, je dois confirmer et montrer ma préparation à 100%. Je dois simplement me concentrer sur le terrain pour retrouver mon véritable niveau », a-t-il souligné.

Un nouveau casse tête pour Belmadi

Par ailleurs, le joueur international algérien a évoqué son retour à la compétition officielle après une absence de plus de 200 jours. « Ce que j’ai vécu en entrant sur le terrain était incroyable, vraiment. Après avoir entendu les chants et vu l’ambiance, j’ai oublié tous ces mois. Je suis extrêmement heureux. En ce qui concerne ma blessure, nous respectons le délai fixé par les médecins. Certains disent que j’ai mis du temps à récupérer, mais lorsque j’ai subi l’opération, le délai était de 6 à 8 mois. Nous approchons maintenant du septième mois, donc nous sommes dans les délais prévus », a-t-il assuré.

Il est important de noter que Bennacer est le joueur le plus important de l’effectif algérien en milieu de terrain. Son absence a montré des lacunes que nul autre joueur n’a pu combler. Le sélectionneur national comptait énormément sur son retour pour donner l’équilibre à l’entrejeu des Fennecs pour la prochaine compétition africaine.