Raïs M’Bolhi, une dernière danse pour la légende ?

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, doit soumettre une liste élargie de 55 joueurs à la Confédération africaine de football (CAF) d’ici le 14 décembre. Cette liste préliminaire sera ultérieurement réduite à 27 joueurs au maximum, formant l’effectif final pour la CAN 2024.

L’Algérie, qui évoluera dans le groupe D aux côtés de la Mauritanie, de l’Angola et du Burkina Faso, a pour objectif de briller lors de la prochaine CAN prévue du 13 janvier au 11 février. En prévision de cette échéance, la liste élargie des joueurs algériens pourrait réserver quelques surprises, avec la possible inclusion de plusieurs joueurs évoluant en Algérie.

Le légendaire gardien de but Raïs Mbolhi qui joue au CR Belouizdad, fait partie de la liste des 55 joueurs. Mais la question qui se pose : Est-ce que le champion d’Afrique 2019 fera le voyage en Côte d’Ivoire ? La CAF a demandé aux fédérations participant à la compétition de soumettre leurs listes finales dix jours avant le coup d’envoi du tournoi, avec un effectif de 27 joueurs maximum, incluant ceux figurant dans la liste préliminaire.

M’bolhi à la place de Benbot ?

Selon certaines informations, Belmadi envisage d’intégrer plusieurs joueurs en vue de la CAN, parmi lesquels se distinguent Youcef Belaïli, Zakaria Naidji, Mohamed Reda Halaimia, l’arrière droit, ainsi que l’attaquant Sefiane Bouyazid. Le défenseur de l’USM Alger, Zinedine Belaïd, pourrait également être convoqué, tout comme le régulier Oussama Benbot.

Parmi ces joueurs locaux figurant dans la liste élargie, les chances de Belaïli, Belaïd et M’Bolhi semblent élevées pour figurer dans la liste finale de l’Algérie pour la CAN 2024. Ces trois joueurs sont considérés comme les mieux placés pour participer au tournoi par rapport à ceux mentionnés précédemment.

Le légendaire Raïs M’Bolhi a plus de chances que le jeune Benbot qui n’a pas d’expérience avec l’équipe nationale. Malgré son temps de jeu réduit, l’ancien capitaine des verts peut compenser avec sa longue expérience sur le plan international. Djamel Belmadi ne veut pas prendre le risque de prendre trois jeunes gardiens qui n’ont jamais disputé de phase finale d’un tournoi international. La présence du gardien âgé de 37 ans fera beaucoup de bien au groupe.