CAN 2024 : Un forfait serait déjà acté dans les rangs de l’Algérie

L’international algérien Badreddine Bouanani, fait face à une période difficile. Le jeune attaquant de l’OGC Nice a contracté une méchante blessure qui le tiendra éloigné des terrains pendant les cinq prochaines semaines. Le joueur de 19 ans serait donc, forfait pour la CAN 2024.

Non convoqué lors de dernier rassemblement de l’équipe national, Badredine Bouanani a subi une blessure à la cheville lors de l’entraînement, mettant ainsi sérieusement en péril sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire. Le coup dur survient après une courte apparition en tant que remplaçant lors du match contre Nantes, où le joueur de 19 ans a été contraint de quitter le terrain après avoir pris un coup à la cheville.

Bouanani forfait pour la CAN 2024 ?

Actuellement immobilisé et se déplaçant avec des béquilles, Bouanani ne pourra pas s’entraîner pendant quatre à cinq semaines, ce qui le maintiendra hors des terrains jusqu’à la fin de l’année 2023. Cette situation inquiète non seulement les supporters de l’OGC Nice mais également les amateurs de football algérien, car elle compromet sérieusement la participation de Bouanani à la CAN 2024. Djamel Belmadi, le sélectionneur national, aura une décision délicate à prendre, d’autant plus que la jeune pépite était déjà en difficulté en termes de temps de jeu avant sa blessure.

Par ailleurs, malgré son statut de remplaçant à Nice, Badredine Bouanani attire l’attention de recruteurs, notamment de l’AS Rome dirigée par José Mourinho, selon les informations de Foot Mercato. Bien qu’il ne soit pas actuellement dans les plans de l’entraîneur niçois Francesco Farioli, la cellule de recrutement romaine suit de près la situation du jeune attaquant de 19 ans. L’AS Rome envisage même de le convaincre de rejoindre la Louve lors du prochain mercato hivernal.