Journée décisive pour l’avenir Youcef Atal

Ce Lundi à partir de 13h30, s’ouvre le procès de Youcef Atal au du tribunal de Nice pour répondre aux accusations liées à « l’incitation à la haine ». L’international algérien risque jusqu’à 1 an de prison et 450 000 euros d’amende.

Youcef Atal devrait orienter sa défense autour de la « maladresse » d’avoir relayé le message sans en avoir pris connaissance intégralement. Ses avocats Tom Michel et le célèbre pénaliste Antoine Vey, pourraient également évoquer une possible mauvaise interprétation due à la traduction de l’arabe vers le français. Sur le plan formel, ses avocats pourraient soulever l’argument que la justice française n’a pas compétence à statuer sur un acte survenu à l’étranger, dans une langue étrangère, impliquant un citoyen étranger.

En effet, Atal a partagé la publication alors qu’il était en stage avec l’équipe nationale d’Algérie aux Emirats Arabes Unis. La défense plaidera donc pour un non-lieu. Le verdict devra être rendu après l’audience comme il peut être reporté pour quelques jours. Selon plusieurs médias français, Atal ne risque pas de peine de prison, il sera plutôt condamné à payer une forte amende financière.

Les parties civiles, la Licra et l’Observatoire juif de France, ont porté l’affaire devant la justice en raison de la publication par Youcef Atal d’une vidéo sur son compte Instagram. Cette action a conduit à sa suspension de jeu pour une période de sept matchs par la commission de discipline de la Ligue française. Son club, l’OGC Nice a prononcé une suspension « jusqu’à nouvel ordre ».

Youcef Atal et Nice, c’est fini !

Selon des rapports médiatiques, le club de Nice envisage de se séparer de Youcef Atal lors de la prochaine fenêtre de transfert en janvier. Le club aurait déjà entamé la recherche d’un remplaçant pour le poste de latéral droit afin de préparer le départ éventuel d’Atal vers un autre club intéressé par ses services.

La direction du club turc Besiktas envisage sérieusement de recruter Youcef Atal comme remplaçant du joueur Valentin Rosier. Ce dernier, en raison de son comportement indiscipliné et de ses performances décevantes, a perdu de sa popularité.

Les responsables du club turc auraient déjà commencé à esquisser les contours d’un accord avec Youcef Atal, soulignant que le joueur de 27 ans, pourrait être intéressé par la poursuite de sa carrière dans un pays à majorité musulmane. Le club saoudien Al-Ahli, où évolue Riyad Mahrez, chercherait également, à recruter Youcef Atal. L’international algérien serait aussi, dans le viseur d’un club de La Liga, Las Palmas.