Ismaël Bennacer, la Fédération algérienne dit finalement « non »

La Fédération algérienne de football (FAF) et le sélectionneur national Djamel Belmadi ont rejeté la demande de l’AC Milan à propos d’Ismaël Bennacer. Ce dernier était sollicité pour reporter sa participation au stage de l’équipe d’Algérie afin qu’il puisse jouer le 3 janvier face à Cagliari, et ce, un match des 1/8 de finale de la Coupe d’Italie.

En effet, selon le célèbre média italien, La Gazzetta dello Sport, la FAF a fait savoir aux dirigeants du club lombard qu’elle ne pouvait pas accepter que le milieu des Fennecs rate le début du stage qui débutera le 1er janvier à Lomé, la capitale du Togo. La même source estime que c’est le sélectionneur national lui-même qui a mis son véto à cette demande milanaise, malgré le fait que le joueur n’était pas hostile à la proposition des responsables de l’AC Milan.

En fait, Djamel Belmadi sait exactement pourquoi il devait réserver une fin de non recevoir à la demande des Rossoneri. Lui qui a décidé de faire du stage des Verts et des deux matchs amicaux face respectivement aux sélections du Togo et du Burundi, une occasion pour mettre en place son dispositif tactique. Il aura donc besoin d’avoir tous ses joueurs disponibles pour que la préparation de la CAN 2024 soit le plus efficace possible. En plus, si Bennacer reste jusqu’au 3 janvier, il sera contraint de subir un périple pour rejoindre la capitale togolaise, alors que l’équipe d’Algérie va se déplacer par un vol spécial.

Il importe de rappeler que le stage précompétitif des Verts aura lieu à Lomé, au Togo, où Riyad Mahrez et ses coéquipiers vont jouer deux matchs amicaux de préparation face au Togo, le 5 janvier, et au Burundi, le 9 du même mois. Ils rallieront le lendemain, la ville de Bouaké, à environ 350 km au nord de la capitale ivoirienne, Abidjan, où les matchs du groupe D auront lieu entre l’Algérie, le Burkina Faso, la Mauritanie et l’Angola. Bennacer devrait donc arriver ce dimanche à Alger pour intégrer le groupe le sélection algérienne.