Nouveau gros coup dur pour l’Algérie à quelques jours de la Coupe d’Afrique

Un nouveau coup dur pour l’Algérie. Après l’annonce du forfait pour blessure de l’attaquant international du Stade rennais, Amine Gouiri, qui ne fera pas le voyage avec ses coéquipiers en sélection en Côte d’Ivoire pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024), l’équipe d’Algérie un nouveau coup dur à l’occasion de cette CAN que les Fennecs vont entamer avec un certain handicap face à l’Angola le 15 janvier au stade de la Paix de Bouaké.

En effet, l’attaquant redoutable qui fait les beaux jours du club belge de la Royale Union Saint-Gilloise, Mohamed Amoura, ne pourra pas jouer le premier match de la CAN 2024 qui opposera l’équipe d’Algérie à la sélection angolaise. Et pour cause, l’attaquant algérien est suspendu pour avoir écopé de deux cartons jaunes, lors des éliminatoires de la CAN ivoirienne.

En effet, l’enfant de Jijel a écopé d’un premier carton face à la sélection tanzanienne, en juin 2022, pour le compte de la deuxième journée de ces qualifications. C’était à la 83e minute de jeu. Et son second carton jaune, l’arbitre l’a sifflé lors du deuxième match face à la même sélection de Tanzanie en septembre 2023. L’arbitre de la rencontre avait brandi le carton jaune à la 90e minute de jeu, à l’occasion de cette sixième et dernière journée des éliminatoires.

En fait, cette situation met une pression supplémentaire sur le sélectionneur national Djamel Belmadi qui aura face à l’Angola deux ailiers gauches en moins, en l’occurrence Mohamed Amoura et Amine Gouiri. Il sera probablement de faire entrer Youcef Belaïli comme titulaire, à moins qu’il préfère Fares Chaïbi ou même Adam Ounas.