Affaire de Cherif Mellal : La justice prononce son jugement

L’ex-président de la JS Kabylie, Cherif Mellal vient d’être relaxé par justice. En prison depuis le 19 janvier 2023, Cherif Mellal ne quitte pas la prison puisqu’il est poursuivi dans une autre affaire. 

En octobre dernier, l’ex-président de la JS Kabylie Cherif Mellal a été condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) pour « atteinte à l’intégrité nationale ». Ce lundi 8 janvier, la Cour d’Alger a prononcé son relaxe dans cette affaire. Il s’agit d’une demi-victoire pour Mellal.

« L’appel a porté sur un jugement pénal rendu par le tribunal de Sidi Mhamed en date du 16/10/2023 l’ayant condamné à une peine de 18 mois de prison ferme et 20000 da d’amende ferme et ce pour de prétendus faits d’atteinte à l’intégrité du territoire national (article 79 du code pénal) », annonce son avocate.

« Lors du procès en appel tenu en date du 25/12/23 le représentant du ministère public avait requis l’aggravation de la peine. L’affaire a été mise à l’examen pour l’audience d’aujourd’hui le 08/01/2024.La cour vient d’infirmer le jugement de condamnation et statuant de nouveau ordonne sa relaxe », précise son avocate, Me Fetta SADAT. 

Cherif Mellal a été président du club kabyle entre février 2018 et septembre 2021. Durant son règne, la JSK a remporté une coupe de la Ligue et a perdu une finale de la Coupe de la CAF face au Raja de Casablanca sur le score de 1-2, samedi 10 juillet 2021.