Youcef Atal, sa décision est officielle

Le footballeur international algérien Youcef Atal, condamné à huit mois de prison avec sursis pour provocation à la haine, a fait officiellement appel de sa condamnation. Cette décision a été confirmée ce 8 janvier 2024.

Le tribunal correctionnel de Nice avait prononcé la condamnation de Youcef Atal le 3 janvier, assortie d’une peine de huit mois de prison avec sursis et d’une amende de 45 000 euros. Le joueur avait été reconnu coupable d’avoir partagé sur ses réseaux sociaux une vidéo incitant à la haine contre les Juifs.

 

Youcef lors de son procès au tribunal de Nice ©AFP

Actuellement en Côte d’Ivoire pour participer à la Coupe d’Afrique des nations avec l’équipe nationale de l’Algérie, Youcef Atal est suspendu par l’OGC Nice jusqu’à nouvel ordre. Son contrat avec le club azuréen expire en juin 2024.

Cette décision de faire appel de la condamnation de Youcef Atal n’est pas une surprise pour certains observateurs. Le joueur avait déjà exprimé ses regrets et a supprimé rapidement la vidéo controversée. Youcef Atal souhaite obtenir un acquittement pour pouvoir poursuivre sa carrière sportive sans encombre.

Youcef Atal se dirige vers un nouveau procès

L’appel officiel de Youcef Atal devrait entraîner un nouveau procès dans les prochains mois. Le verdict de ce procès pourrait avoir des conséquences importantes pour le joueur, tant sur le plan judiciaire que sur le plan sportif. Malgré ses tracas judiciaires et une suspension de sept matchs prononcée par la Ligue de Football Professionnel (LFP), l’international algérien se concentre pleinement sur la compétition avec les Verts pour la Coupe d’Afrique des nations. Sous contrat avec les Aiglons jusqu’en juin, le latéral droit subit également une suspension de son club, l’OGC Nice, sans délai précis. Il est contraint de quitter le club azuréen dès cet hiver, marquant ainsi une nouvelle étape dans son parcours professionnel.