Youcef Atal, la confusion est totale

Le latéral droit de l’OGC Nice, Youcef Atal, actuellement en Côte d’Ivoire avec la sélection algérienne pour la CAN 2023, n’a pas son destin entre les mains concernant son avenir en club. Lié jusqu’en juin 2024,  Atal ne sait toujours pas s’il va poursuivre son aventure avec les Niçois ou signer dans un autre club durant ce meracto d’hiver.    

Depuis l’affaire de sa vidéo en soutien à la Palestine, Youcef Atal, qui a été condamné le 3 janvier dernier par la justice française  à la prison avec sursis pour « provocation à la haine à raison de la religion », n’a plus rejoué avec l’OGC Nice. Le club français qui l’avait suspendu jusqu’à nouvel ordre, avait décidé d’attendre la fin du procès avant de décider du sort du latéral droit algérien.

Maintenant que la justice a tranché et la sanction de 7 matchs que lui avait infligé la Ligue de football processionnel (LFP), a pris fin, Youcef Atal est en mesure de connaître son avenir avec le Gym. Le joueur qui se trouve depuis fin décembre avec la sélection algérienne, doit être fixée concernant sa situation avec son actuel club d’autant plus que le mercato d’hiver est sur le point de s’achever.

Youcef Atal lors de son procès à Nice

Avenir de Youcef Atal à Nice, le club prend la parole

Alors que les spéculations n’en finissent pas depuis plusieurs semaines dans les médias concernant l’avenir immédiat de Youcef Atal, la direction de l’OGC Nice a tenu enfin à s’exprimer, par la voix de son directeur sportif, Florent Ghisolfi. Mais au lieu d’éclaircir les choses, ce dernier s’est montré plutôt évasif en laissant la porte ouverte à toutes les éventualités à propos du sort de Youcef Atal avec le club de la Côte d’Azur.

L’OGC Nice reste évasif sur l’avenir de Youcef Atal

Lors de la présentation de Valentin Rosier, arrivé de sous la forme d’un prêt en provenance de Besiktas (Turquie), le directeur sportif de l’OGC Nice a laissé la porte ouvert à un retour de Youcef Atal dans l’effectif niçois et ce même si la nouvelle recrue est un latéral droit de métier. « Youcef est sous contrat aujourd’hui, il fait partie des latéraux de l’équipe. On était déjà sur Valentin cet été, ça ne date pas d’aujourd’hui et de la situation de Youcef », a déclaré Florent Ghisolfi devant les médias, vendredi.

Mais le responsable de l’OGC Nice n’a pas pour autant écarter l’éventualité de libérer son international algérien lors de ce mercato d’hiver. « Youcef est à la CAN, on le soutient de ce côté-là. On verra ce qui se passera d’ici la fin du mercato », ajoute-t-il comme pour avouer que son club n’est pas contre l’idée de se séparer de Youcef Atal. C’est ce que souhaiterait aussi Youcef Atal, qui n’a certainement plus envie de prolonger son séjour chez le Gym après tout ce qu’il a vécu en France dans le sillage de l’affaire de sa vidéo.