Zidane pour entraîner l’Algérie, l’incroyable idée

La piste menant à la légende du football mondial, Zinédine Zidane, est lancée, non par la Fédération algérienne, mais par les journalistes et les internautes. 

L’équipe d’Algérie est sans sélectionneur depuis le départ annoncé de Djamel Belmadi qui paie cash la débâcle de son équipe en Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) qui se déroule en Côte d’Ivoire depuis le 13 janvier. Avant même que son départ ne soit officialisé, les supputations autour de son successeur ont commencé avec des noms comme Madjid Bougherra, Abdelhak Benchikha, Hervé Renard ou encore Carlos Queiroz.

L’appel est lancé pour Zidane

Parmi tous ceux qui ont abordé le sujet du successeur de Djamel Belmadi, il y a un seul qui sort du lot, c’est le journaliste franco-algérien de France Football et la chaîne l’Equipe, Nabil Djellit. Il sort du lot dans la mesure où il n’annonce pas un éventuel successeur de Djamel Belmadi, ni ne suppute sur la démarche de la Fédération algérienne de football (FAF).

En effet, Nabil Djellit, loin de la vague de rumeurs, vient avec une idée, une proposition pour l’Instance présidée par Walid Sadi. Pour lui, il serait intéressant de contacter la légende du football français d’origine algérienne, Zinedine Zidane, pour prendre la destinée de l’équipe d’Algérie. Et c’est ce qu’il appelle « un défi digne de lui ».

« À sa fin de carrière, Zidane avait choisi, avec une visite pleine d’émotion sur la terre de ses parents, de renouer avec ses racines. Et puisque le banc des Bleus continue de se refuser à lui, je ne vois qu’un seul défi digne de lui : devenir sélectionneur de l’Algérie », a en effet affirmé le journaliste franco-algérien dans un tweet qui n’a pas manqué de faire réagir la twittosphère, favorablement ou de façon hostile.

Une ancienne vidéo de Zidane massivement relayée

Et parmi ceux qui ont réagi positivement, il y a ceux qui ont posté une vidéo du champion du monde 1998 où il ne ferme pas totalement la porte à la Fédération algérienne. En effet, Zinedine Zidane a affirmé sa disposition « à un moment donné d’aider l’Algérie », mais avec « quelques petits conseils ». C’est ce qu’il a dit à ses débuts en tant qu’entraîneur. Il est vrai que les choses ont changé depuis qu’il a gagné trois Ligues des champions de suite avec le Real, mais il est vrai aussi que son rêve de diriger l’équipe de France trouve toujours des obstacles.