La raison malheureuse qui a poussé Zidane à refuser l’Algérie

La Fédération algérienne de football (FAF) a proposé le poste de sélectionneur de l’équipe nationale à Zinedine Zidane. Cependant, l’ancien champion du monde a décliné l’offre, suscitant la déception des millions de supporters algériens.

Selon le site sportif, L’Equipe, la raison principale du refus de Zidane est son exigence d’un projet gagnant. L’ancien joueur du Real Madrid ne veut entraîner qu’une équipe qui a les moyens de remporter des trophées. Selon le même site, dans le cas de l’Algérie, Zidane n’a pas été convaincu par le projet proposé par la FAF. Il aurait souhaité que la sélection algérienne soit dotée d’une structure interne plus solide, avec des infrastructures et des ressources financières plus importantes.

Ce refus de Zidane n’est pas une surprise pour les observateurs du football. L’ancien entraîneur du Real Madrid a déjà refusé des propositions de clubs prestigieux, tels que le Paris Saint-Germain, Manchester United ou l’Arabie saoudite. Dans tous les cas, Zidane a exigé un projet gagnant avant d’accepter un poste.

Un coup dur pour les supporters algériens

Le refus de Zidane est un coup dur pour les supporters algériens. Le champion du monde 1998 est un symbole pour ses origines algériennes, et son arrivée à la tête de la sélection aurait été un événement important. Cependant, les supporters algériens doivent comprendre que Zidane a ses propres exigences. En effet, le refus de Zidane de l’Algérie est une décision qui s’inscrit dans la logique de l’ancien joueur du Juventus. Il a par le passé décliné des offres plus importantes sur le plus financier et sportif. Il avait quitté le Real Madrid en 2021, en raison du recrutement qu’il a jugé insuffisant.