Du changement pour le tournoi international en Algérie

Le tournoi international de football qui devait se tenir en Algérie en mars 2024, connait un changement important. Initialement prévu avec la participation de quatre équipes, le tournoi ne verra finalement que la participation de trois équipes, après le retrait de l’Albanie.

La Fédération Algérienne de Football (FAF) a obtenu l’approbation de la FIFA pour parrainer ce tournoi amical qui verra s’affronter les équipes nationales de l’Algérie, de l’Afrique du Sud et de la Bolivie. Les matchs seront dirigés par des arbitres internationaux africains.

Cette compétition marquera le premier match du nouvel entraîneur algérien qui devra succéder à Djamel Belmadi, qui a quitté la barre technique des verts à l’amiable. Le nom du nouvel entraîneur n’est pas encore annoncé par le président de la FAF.

Les rencontres entre les trois sélections auront lieu au stade Nelson Mandela à Alger et au stade du 19 Mai 1956 à Annaba. L’équipe nationale affrontera l’Afrique du Sud et la Bolivie à Alger, tandis que le stade d’Annaba accueillera le match entre l’Afrique du Sud et la Bolivie.

Aucune explication sur le retrait de l’Albanie

Ce tournoi international de football, sous l’égide de la FIFA, se déroulera du 18 au 26 mars 2024. Il s’agira d’une occasion intéressante pour les équipes participantes de se mesurer les unes aux autres, tout en offrant au nouveau coach national une première opportunité de travailler avec le groupe avant les deux matchs qualificatifs à la coupe du monde 2026, qui se dérouleront en juin 2024.

Pour le moment, aucune explication n’a été donnée concernant les raisons de la non-participation de l’Albanie. Cependant, la présence de l’Afrique du Sud et de la Bolivie reste intéressante, car ces deux équipes sont respectivement classées 62e et 88e au classement FIFA. Le nouvel entraineur de la sélection algérienne profitera de ce tournoi pour reconstruire l’équipe après le fiasco de la CAN 2024.