Saïd Benrahma, fin de l’histoire

C’est fini ! L’attaquant international algérien Saïd Benrahma ne jouera plus pour le club anglais de West Ham United. 24 heures avant la clôture du mercato hivernal, les dirigeants des Hammers ont fini par accepter une offre formulée par le club français de l’Olympique lyonnais, le club qui a formé ses deux coéquipiers en sélection, en l’occurrence Houssem Aouar et Amine Gouiri.

En effet, selon le site de Sky Sports Premier League, les Hammers et les Gones ont trouvé un accord autour de Saïd Benrahma. Le joueur qui ne joue plus depuis plusieurs semaines, veut changer d’air et la direction de West Ham n’était pas contre son départ. Mais pour les responsables du club anglais, il n’était pas question que l’Algérien soit bradé, fixant initialement son prix à 22 millions d’euros.

Saïd Benrahma quitte la Premier League

Ce mardi 30 janvier, les dirigeants de West Ham et de l’OL sont arrivés à un accord. Finalement, les Hammers ont accepté l’offre des Gones qui proposait la somme de 15 millions de livres sterling (17,5 millions d’euros). L’offre des Lyonnais prévoyait un bonus, comme l’annonçait lundi le correspondant de football pour The Athletic, David Ornstein, qui précisait que les Hammers n’avaient pas encore donné une réponse.

Finalement, c’est chose faite, selon Sky Sports Premier League qui parle du transfert de Saïd Benrahma vers Lyon pour la somme de 17,5 millions d’euros et un bonus dont le montant n’a pas encore été réglé avec le joueur lui-même. L’ailier gauche algérien devrait rejoindre son nouveau club dès cette semaine, lui qui ne se sent plus bien de l’autre côté de la Manche.