Dugarry explique très clairement pourquoi Zidane a refusé l’Algérie

Zinedine Zidane a récemment décliné l’offre de devenir le sélectionneur de l’Algérie. Cette décision, qui a suscité la déception de nombreux supporters algériens, est pourtant parfaitement compréhensible, selon Christophe Dugary.

L’ancien coéquipier de Zidane en équipe de France s’est exprimé sur l’éventualité de voir l’ancien ballon d’or entrainer l’équipe d’Algérie. « Qu’il aime l’Algérie et les Algériens, c’est sûr et certain. Qu’il fasse déjà beaucoup pour l’Algérie, c’est aussi certain. Prendre la sélection dans ces conditions, je comprends son refus », a-t-il indiqué sur le plateau de RMC.

Zinedine Zidane est né en France, mais ses parents sont algériens et il a toujours entretenu un lien fort avec son pays d’origine, qu’il a déjà visité. Il a également fait plusieurs déclarations publiques exprimant son attachement à l’Algérie. C’est donc un homme profondément attaché à l’Algérie qui a décliné l’offre de la Fédération algérienne de football. Mais cette décision n’est pas un signe de désamour pour le pays. Elle est simplement la preuve que Zidane a d’autres ambitions, précise Dugary.

Le refus de Zidane est une décision professionnelle

« Il a d’autres ambitions. Il y a le cœur et la réalité des choses. Même si rien n’est impossible, je comprends sa position. Je n’ai pas d’infos mais je pense qu’il doit avoir quelque chose sous le coude, » révèle –t-il encore. La décision de Zidane de décliner l’offre de l’Algérie est principalement, une décision professionnelle, qui ne remet pas en cause son attachement au pays de ses origines.

En effet, Zidane est un entraîneur de football de classe mondiale. Il a remporté trois Ligues des champions avec le Real Madrid, et il est considéré comme l’un des meilleurs entraîneurs du monde. Après son départ du Real Madrid en 2021, Zidane a été courtisé par de nombreux clubs prestigieux. Il a notamment été approché par des sélections comme le Brésil et les Etats Unis, qu’il a refusé poliment.