Rayan Cherki, la révolte

Le milieu offensif franco-algérien Rayan Cherki a fait parler de lui, ce mercredi 7 février, à l’occasion du match face au Lille OSC de Nabil Bentaleb et Adam Ounas, pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France. Le joueur de 20 ans qui a traversé une période difficile, a rappelé à beaucoup de ses détracteurs qu’il n’était pas question qu’il soit enterré.

En effet, à l’occasion de ce match de Coupe de France face à l’équipe de Lille, le France-Algérien qui n’a pas encore fait son choix pour sa carrière internationale, a été décisif à deux reprises. Excellent réveil pour celui qui n’a pas été épargné par les critiques des supporters lyonnais, mais aussi de certains journalistes et dirigeants des Gones.

En fait, Rayan Cherki a été incorporé dès l’entame de la partie et il voulait vraiment profiter de ce match de coupe pour faire la différence. Et c’est ce qu’il a fait. A la 40e minute de jeu, une magnifique action de Caqueret et Cherki a permis à ce dernier de donner la balle à son coéquipier nigérian, Gift Orban qui ouvrira le score d’un superbe ballon piqué.

Mais le joueur binational était gourmand ce mercredi et ne pouvait pas en rester là. Au retour des vestiaires, les Lyonnais ont vite montré leur volonté d’en découdre. Et c’est grâce à Rayan Cherki qu’ils creuseront l’écart deux minutes à peine après la reprise. Le Franco-Algérien n’hésitera pas à profiter d’un gros cafouillage dans la défense du LOSC pour tromper Lucas Chevalier, pourtant excellent dans ce match.

Rayan Cherki et l’Olympique lyonnais se qualifie donc aux quarts de finale de la Coupe de France dont la date n’est pas encore connue. C’est au cours du tirage au sort qui sera organisé plus tard qu’on saura l’équipe que l’OL va affronter en quarts, sachant que le Stade rennais d’Amine Gouiri est déjà qualifié après sa large victoire mardi (6-1) face au FC Sochaux.