Trois derniers noms retenus par la FAF pour remplacer Belmadi

La Fédération algérienne de football (FAF) est en pleine recherche d’un nouveau sélectionneur pour remplacer Djamel Belmadi. Trois noms se distinguent parmi les candidats potentiels, chacun avec ses atouts et son style unique.

Après quelques jours d’étude des dossiers des candidats au poste de sélectionneur national, la commission de la FAF a tiré les premiers résultats. Trois noms se distinguent parmi les candidats pour leurs parcours, leur expérience et leurs situations contractuelles.

Carlos Quieroz, le tacticien portugais est un véritable maître de la stratégie et se trouve en pôle position pour succéder à Belmadi. Sa réputation n’est plus à faire : il a dirigé avec succès plusieurs équipes nationales, dont le Qatar, l’Iran et le Portugal, et sa connaissance du football international est un atout indéniable. Quieroz présente l’inconvénient de ne pas parler français mais il communique en Anglais.

Vladimir Petkovic, l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale suisse est un véritable bâtisseur d’équipes. Sa rigueur et son sens tactique font de lui un stratège hors pair. Il est l’un des prétendants les plus sérieux pour le poste du sélectionneur des verts.

José Peseiro en lice

José Peseiro l’entraîneur du Nigeria et l’ancien semble tenir la corde. Ses compétences tactiques et son expérience sur le continent africain font de lui, un candidat très sérieux pour succéder à Djamel Belmadi. Mais tout cela dépendra de son avenir avec la sélection nigériane, finaliste de la CAN 2024.

Alors, qui sera le prochain sélectionneur de l’Algérie ? La réponse à cette question est imminente et sera connu d’ici quelques jours. La commission de la FAF pour le choix du sélectionneur national est en train d’étudier les CV de plusieurs entraineurs ayant postulé pour le poste. La commission fera la sélection des meilleurs candidats selon les critères établis par la FAF, avant de les soumettre au président de la fédération qui se chargera des négociations. Le nouveau sélectionneur devra non seulement obtenir des résultats, mais aussi contribuer au développement du football algérien dans son ensemble.