Ce que pense Carlos Queiroz de l’équipe d’Algérie

La Fédération algérienne de football (FAF) est toujours à la recherche d’un successeur pour Djamel Belmadi à la tête de la barre technique de l’équipe d’Algérie. Mais selon des indiscrétions sorties des couloirs de la FAF et surtout de la Commission ad hoc chargée par Walid Sadi d’étudier les différentes candidatures au poste de sélectionneur de l’Algérie, il y aurait une certaine préférence pour le technicien portugais Carlos Queiroz.

En effet, l’ancien sélectionneur de l’Iran, du Portugal et de l’Afrique du Sud entre autres, aurait les faveurs du président de la FAF, Walid Sadi qui le préférerait aux autres techniciens qui ont postulé pour la succession de Djamel Belmadi. D’ailleurs, selon certaines sources proches de la Fédération algérienne, Carlos Queiroz et Walid Sadi ont déjà eu une discussion préliminaire, le président de la FAF ayant même fait une offre financière à son vis-à-vis. Queiroz n’a pas encore donné sa réponse à cette offre.

Carlos Queiroz fait un diagnostic

Selon les mêmes sources, le technicien portugais a évoqué l’équipe d’Algérie dans sa discussion avec le président de la FAF. Il a fait comme une sorte de diagnostic rapide de la situation des Verts, estimant que le seul problème de l’équipe d’Algérie est « mental et rien de plus ». Carlos Queiroz n’a pas manqué de rappeler à son interlocuteur que l’équipe d’Algérie dispose d’un effectif très riche, avec des joueurs susceptibles d’être classés parmi les meilleurs du continent africain.

Enfin, l’on a appris que Carlos Queiroz conduira l’équipe d’Algérie avec un adjoint algérien. Le technicien local en question n’est pas encore identifié mais on croit savoir qu’il y a deux anciens joueurs en lice pour le poste. L’on dit même qu’ils sont tous les deux issues de la génération qui a participé à l’épopée d’Oumdorman et à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.