Maxime Lopez fait une révélation étonnante sur l’équipe d’Algérie

Le jeune milieu de terrain formé à l’OM, Maxime Lopez, peu joueur pour deux nations. D’un côté, la France, le pays où il a grandi et évolué en équipe de jeunes. De l’autre, l’Algérie, la terre natale de sa mère, et où joue son frère cadet.

Le lien de Lopez avec l’Algérie ne se résume pas à ses origines. Son frère a déjà porté le maillot des Fennecs en U17, confirmant une certaine prédisposition familiale pour les Fennecs. Le joueur avoue d’ailleurs avoir reçu de nombreux messages de soutien de la part du peuple algérien, nourrissant son sentiment d’appartenance à ce pays.

Malgré son attachement à l’Algérie, Lopez n’a pas encore tourné le dos à l’équipe de France. Le pays où il a grandi et forgé sa carrière footballistique reste une priorité pour lui. Son rêve actuel est d’être appelé par les Bleus et de représenter son pays natal au plus haut niveau.

Pas de contact pour Maxime Lopez

Cependant, un élément étonnant dans cette histoire a été révélé par le joueur lors d’une interview avec le media Le Carré. Maxime Lopez a affirmé que la fédération algérienne de football et le sélectionneur national ne l’ont jamais contacté. « Mais pour ce qui est de la Fédération ou même du sélectionneur je n’ai jamais eu d’appel concret », affirme le joueur de la Fiorentino.

L’avenir international de Maxime Lopez reste donc, en suspens. La décision finale lui appartient, et il faudra attendre de voir si les responsables du football algérien décideront de franchir le pas et de le contacter officiellement. Le milieu de terrain possède un profil intéressant qui pourrait être utile à la section nationale.