FAF, une nouvelle rumeur enflamme la toile

Walid Sadi et Djamel Belmadi

La rumeur enflamme la toile : Aliou Cissé, l’actuel sélectionneur du Sénégal, convoité par la Fédération Algérienne de Football (FAF) pour prendre la tête des Fennecs. Après le refus de Zidane, Halilhodzic et de Carlos Queiroz, la FAF va-t-elle se tourner vers le champion d’Afrique 2021 ?

Aliou Cissé, nommé en 2015, est le sélectionneur africain en fonction le plus longtemps. Son bilan est contrasté : une finale de la CAN 2019, une CAN 2021 victorieuse au Cameroun, mais une CAN 2024 décevante en Côte d’Ivoire, éliminé dès les huitièmes de finale.

Malgré une prolongation de contrat de deux ans et une augmentation salariale en novembre 2022, Cissé semble ouvert à de nouvelles expériences. L’Algérie, en quête d’un nouveau souffle après sa propre déconvenue à la CAN 2024, pourrait lui offrir l’opportunité de relever un nouveau challenge.

L’éventuelle candidature de Cissé pour le poste de sélectionneur de l’Algérie serait une bonne chose pour les Fennecs. Le Sénégalais connait parfaitement l’équipe d’Algérie et la plupart des joueurs. Il parle le français et a une très longue expérience en Afrique.

Cissé sera-t-il tenté par une expérience en Algérie ?

Seule une annonce officielle de la FAF ou d’Aliou Cissé et les développements prochains éclaireront la situation. Les supporters algériens et sénégalais attendent avec impatience de connaître l’avenir de l’entraîneur, proche de Djamel Belmadi.

En attendant, les spéculations vont bon train. Cissé, attirera-t-il par le challenge algérien et la possibilité de bâtir une nouvelle équipe de rêve ? Ou restera-t-il fidèle aux Lions de la Teranga pour poursuivre son histoire et consolider son héritage ? L’avenir nous dira si la FAF et Aliou Cissé peuvent trouver un accord.