Houssem Aouar, la terrible situation

Houssem Aouar, arrivé à l’AS Roma l’été dernier en provenance de l’Olympique Lyonnais, vit une première saison compliquée en Italie. Entre une adaptation difficile, des blessures à répétition et un manque de confiance de ses entraîneurs, le milieu de terrain algérien peine à s’imposer.

L’arrivée d’Aouar à la Roma était initialement perçue comme un pari gagnant-gagnant. Le joueur, ambitieux, aspirait à franchir un cap en rejoignant un club européen ambitieux et un entraîneur de renommée mondiale en la personne de José Mourinho. Cependant, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Dès ses premiers mois en Italie, Aouar a subi les critiques acerbes de Mourinho, qui n’a pas hésité à le pointer du doigt publiquement pour ses performances décevantes. Ces critiques ont fragilisé la confiance du joueur et ont créé un climat de tension entre lui et son entraîneur.

Le départ de Mourinho n’a rien changé

Le départ de Mourinho en décembre dernier n’a pas marqué la fin des difficultés pour Aouar. Son successeur, Daniele De Rossi, semble lui aussi peu enclin à lui accorder sa confiance. Le joueur se retrouve souvent relégué sur le banc, en marge du groupe, ce qui l’empêche de trouver un rythme de jeu régulier et de s’exprimer pleinement.

Cette situation précaire a eu un impact négatif sur le mental d’Aouar. Sa participation à la CAN 2024 avec l’Algérie a été également, décevante, marquée par une blessure et un manque d’inspiration. Ses performances en club n’ont pas été à la hauteur de son talent, lui causant une perte de confiance en ses capacités.

Malgré les obstacles, Aouar continue de travailler. Hier, il a montré des signes de réveil lors de la large victoire de la Roma face à Frosinone (3-0). Entré en jeu en seconde période, il a été l’un des artisans du succès de son équipe, jouant correctement et se montrant percutant balle au pied.