Les terribles doutes de Badredine Bouanani

Le jeune attaquant international algérien, Badredine Bouanani, est pris de doutes terribles alors qu’il a changé d’air en janvier 2024 pour justement se rassurer en gagnant du temps de jeu. En effet, le jeune franco-algérien originaire de Tlemcen a quitté, durant le dernier mercato hivernal, son équipe de l’OGC Nice pour rejoindre le FC Lorient qui lutte pour sa survie en Ligue 1 Uber Eats. Cela pour gagner du temps de jeu et pourquoi pas rejouer en sélection.

Mais, les choses ne se passent pas comme souhaité par Badredine Bouanani qui est pris sérieusement par des doutes car le coach lorientais, Régis Le Bris, ne compte pas beaucoup sur lui. Et à ce rythme, l’attaquant algérien risque même de connaître la désillusion, dans la mesure où son équipe est en train d’enregistrer de bons résultats, sans lui, et de s’éloigner de la zone rouge de la relégation. C’est dire qu’on ne peut rien reprocher au coach qui semble faire du bon travail.

Bouanani ne joue pas

Mais pour la révélation de la Ligue 1 française de la saison dernière, il y a un sérieux souci car s’il a quitté le club de la Côte d’Azur, c’est parce qu’il ne jouait plus et qu’il voulait trouver un club pour avoir des matchs dans les jambes. Son manque de jeu à Nice lui a valu, d’ailleurs, sa place en équipe d’Algérie à laquelle il n’a plus été convoqué depuis octobre 2023.

Il est vrai que Badredine Bouanani est jeune et qu’il a le temps de revenir, mais pour lui, il y a un réel risque de cassure, et c’est ce qui explique les terribles doutes et le risque d’une grosse désillusion. Heureusement que le départ de Nice vers Lorient a été fait sous forme de prêt et que l’Algérien pourrait revenir vers le Gym dès le mois de juin. Mais même là, il aura besoin d’un Didier Digard comme coach pour qu’il puisse espérer jouer. Car c’est lui qui l’a fait sortir de l’anonymat en lui faisant confiance plus régulièrement.