Pour la FAF, Djamel Belmadi est le vrai coupable

La Fédération Algérienne de Football (FAF) a dévoilé les détails des négociations concernant le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale. Dans un communiqué diffusé ce jeudi 22 février 2024, la plus haute instance footballistique du pays n’a pas omis de tacler la performance des Fennecs dirigés par Djamel Belmadi, lors de la dernière CAN.

La FAF a taclé directement le désormais ex sélectionneur, Djamel Belmadi, dans son communiqué. L’instance footballistique affirme que « le bureau fédéral a depuis son élection au mois de septembre 2023 mis tous les moyens à la disposition du sélectionneur national pour lui garantir les meilleures conditions de préparation, pour la réalisation d’une haute performance ce qui n’a malheureusement pas été le cas ».

La FAF tente ainsi, de laver ses mains du fiasco des verts à la CAN 2024, incombant la responsabilité à Djamel Belmadi, qui a été limogé juste après le tournoi. En affirmant avoir mis à la disposition de l’équipe tous les moyens nécessaires, la FAF rejette toute responsabilité dans les résultats décevants de l’équipe.

Les négociations avec le nouveau sélectionneur sont en cours

La FAF souligne par ailleurs, que « face à l’approche des prochaines échéances de l’équipe nationale A, la nomination d’un nouveau sélectionneur et de son staff apparaît comme une nécessité incontournable. Une commission ad-hoc, constituée d’experts techniques, a ainsi été chargée de dresser une shortlist de cinq noms correspondant au profil requis pour guider l’équipe nationale vers de nouveaux sommets, » indique le communiqué.

La FAF révèle que les négociations avec le futur sélectionneur sont actuellement en cours, et « l’annonce officielle interviendra dès que tous les détails de l’accord auront été validés par toutes les parties concernées ». La FAF rappelle enfin, que les Fennecs disputeront deux matchs amicaux en mars prochain face à la Bolivie et l’Afrique du Sud dans le cadre du prestigieux tournoi FIFA Séries Algeria édition 2024.