C’est acté pour le nouveau sélectionneur de l’Algérie

Vladimir Petkovic se rapproche de plus en plus du banc de l’équipe nationale d’Algérie. La Fédération algérienne de football (FAF) a confirmé des négociations en cours avec le futur sélectionneur, sans le nommer.

C’est un secret de polichinelle de dire que la FAF est entrée en négociations avec Petkovic depuis plusieurs jours. Certains détails financiers sont encore à régler mais le processus de nomination suivrait son cours normal. Petkovic était en concurrence avec le Portugais José Peseiro qui atteint la finale de la CAN 2024 avec le Nigeria. Cependant, le technicien portugais semble désormais moins enclin à prendre les rênes des Fennecs. Peseiro est en discussions pour prolonger son contrat avec le Nigeria, laissant le champ libre à Petkovic.

Un deuxième indice qui renforce l’aboutissement de la piste de l’ancien sélectionneur de la Suisse est la nomination de Branko Ivankovic à la tête de l’équipe chinoise qui voulait au début, s’attacher les services de Petrovic. La signature d’Ivanonvic a dissipé cette menace, ouvrant la voie à l’arrivée du technicien suisse en Algérie.

Les objectifs fixés pour Petkovic

Comme nous l’avons déjà annoncé, l’ancien sélectionneur de la Suisse, connu pour son style de jeu offensif et sa rigueur tactique, représente un choix ambitieux pour la FAF. Son expérience à la tête d’une équipe nationale européenne de premier plan et son sens de la communication font de lui un profil attractif. Cependant, son manque d’une connaissance du football africain peut représenter un obstacle sérieux pour sa réussite avec les verts.

L’arrivée de Petkovic marquerait le début d’une nouvelle ère pour l’équipe nationale d’Algérie. Après le départ de Djamel Belmadi, le technicien suisse aura la lourde tâche de redynamiser l’équipe et d’atteindre les objectifs ambitieux fixés par la FAF. Il s’agit notamment d’un parcours honorable à la CAN 2025 et surtout la qualification à la coupe du monde 2026.